Découvrez les nouvelles épreuves de "Vendredi tout est permis" dès ce soir sur TF1

Publié le 19 Avril 2019

Découvrez les nouvelles épreuves de "Vendredi tout est permis" dès ce soir sur TF1

Arthur vous donne rendez-vous ce vendredi à partir de 23h10 sur TF1 pour un numéro inédit de Vendredi tout est permis.

Au programme, de grands moments de rires et de délires, le tout en compagnie d'invités d'exception : Alexandra Rosenfeld, Just Riadh, Cartman, Vincent Desagnat, Bruno Guillon, Camille Cerf et Cyril Féraud.

Notre joyeuse bande relèvera avec humour et dérision les défis emblématiques de l'émission et de nouvelles épreuves notamment dans un décor à 360°.

Découvrez ci dessous les nouvelles épreuves de VTEP

Le 360°
Les invités vont devoir improviser une scène dans un décor tournant à 360°. Qui n’a jamais rêvé de marcher au plafond ! Cette épreuve va littéralement donner le tournis ! Vous comme eux, aurez la tête à l’envers !

A bout de souffle
Les invités vont devoir rentrer dans une boite avec un masque recouvert d’aiguilles. Ils devront souffler le plus fort possible pour repousser l’avalanche de ballons qui va leur tomber sur la tête. Le but : éviter que les ballons n’éclatent ! Une épreuve qui ne manque pas de piquant !

VTEP Portrait
Sept membres du public vont devoir dessiner le portrait de nos invités. Qui sera le plus ressemblant ? Qui a un don pour le dessin ? Qui aurait dû être plus assidu à l’école ? Attention pour les invités : épreuve qui peut engendrer une vexation maximale !

Mime en apesanteur
Suspendus au milieu de la scène, deux invités vont devoir mimer les expressions qui apparaissent dans l'écran aux autres invités installés sur le canapé. A chaque expression devinée, on monte d'un mètre ! Encore une nouvelle épreuve qui donne le vertige !

Let’s Dance 360°
Les invités vont devoir danser sur les medleys du « Let's Dance » sur le décor à 360°. Imaginez-vous danser dans une machine à laver ?

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu TV, #TF1

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article