Un portrait de Mylène Farmer diffusé le 3 décembre sur W9

Publié le 18 Novembre 2020

Un portrait de Mylène Farmer diffusé le 3 décembre sur W9

Alors que Mylène Farmer sort le 4 décembre prochain un nouvel album best-of de 52 titres, « Histoires de », W9 diffusera le jeudi 3 décembre à 21h05 "Mylène Farmer, sans contrefaçon", un portrait inédit de cette artiste, l'une des chanteuses préférées des Français, sinon la plus populaire.

29 ans après, son hit « Désenchantée », vendu lors de sa sortie en 1991 à 1 300 000 exemplaires, n'a jamais été autant à la mode. C'est le magazine Vanity Fair qui le dit dans son dernier numéro : « Dépression, enfermement, coup de blues sous un ciel gris : Désenchantée pourrait bien incarner l'esprit du temps. Où tout est KO, et rien ne nous va... » en ces temps de Covid-19.

Mylène Farmer demeure la plus mystérieuse des chanteuses françaises. Véritable objet de culte, la diva à la chevelure rousse déchaîne les foules. Ses concerts sont d'authentiques shows à l'américaine avec des mises en scène très spectaculaires, toujours très attendus par ses fans.

Avec à son actif les tubes « Libertine », « Sans contrefaçon » ou encore « Pourvu qu'elles soient douces », elle détient le record du nombre de disques de diamant. Elle est également l'artiste ayant classé le plus de singles à la première place du Top 50, avec 13 titres.

À travers les moments clé de sa carrière, vous découvrirez les secrets du succès de cette artiste hors norme que rien pourtant ne prédestinait à devenir une immense star.

Comment Mylène Farmer a-t-elle réussi à se démarquer des autres chanteuses de sa génération ? Quelles idées, révolutionnaires pour l'époque, ont boosté la popularité de l'interprète ? Quels messages, toujours audacieux, se cachent derrière les paroles de ses tubes ? Pourquoi l'artiste est-elle si rare à la télévision ? Et plus étonnant, pourquoi a-t-elle failli à plusieurs reprises renoncer à la chanson ?

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu TV, #W9

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article