Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Islamisme : la République a-t-elle fermé les yeux ?" dans « Complément d’enquête » ce soir sur France 2

"Islamisme : la République a-t-elle fermé les yeux ?" dans « Complément d’enquête » ce soir sur France 2

Ce jeudi à partir de 23h, les téléspectateurs de France 2 pourront retrouver Jacques Cardoze aux commandes d'un nouveau numéro de "Complément d'enquête", le magazine d’investigation créé par Benoît Duquesne et qui aura ce soir pour sujet "Islamisme : la République a-t-elle fermé les yeux ?".

La date est symbolique. Le 9 décembre, 115 ans jour pour jour après l'entrée en vigueur de la loi fondatrice de la laïcité en France, le gouvernementa  présenté un texte pour « conforter les principes républicains ». La formule est générale, mais le chef de l'Etat a désigné l'adversaire : « le séparatisme islamiste ». Ecole, mairies, associations : Complément d'enquête sur ces bastions de la République qui ont parfois tardé à identifier la menace. 

Islamisme à l'école : le poids du silence
Une enquête de Gila Nazari / STP Productions
Après l'hommage national à Samuel Paty, beaucoup de professeurs sont retournés en classe la peur au ventre. Comment enseigner la laïcité dans ce contexte délétère ? Comment contrer un discours religieux qui s'immisce dans les salles de cours ? Atteintes à la laïcité, remise en cause de la liberté d'expression : l'Education nationale a-t-elle mesuré l'ampleur du problème ? Alertés dès 2004 par le rapport Obin, les locataires de la rue de Grenelle ont-ils fermé les yeux sur la montée de l'islamisme ?

Gauche : le piège du communautarisme
Un reportage de Lylia Melkonian et Rola Tarsissi
« Islamo-gauchiste ! » s'écrient les détracteurs de Mélenchon depuis qu'il a participé à la Marche contre l'islamophobie aux côtés du CCIF, désormais dans le radar des autorités. De la France Insoumise aux Républicains, enquête sur ces élus accusés de complaisance envers les islamistes.

Erdogan : jeu d'influences sur l'islam de France 
Une enquête de Guillaume Couderc
Dans son discours sur le séparatisme, Emmanuel Macron a ciblé son adversaire sans le nommer : Recep Tayyip Erdogan. L'homme fort d'Ankara exercerait une influence sur la diaspora en Europe grâce à de puissants réseaux. Complément d'enquête sur la nébuleuse Erdogan soupçonnée de faire de l'entrisme dans les instances musulmanes françaises.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article