Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"La petite inconnue de l'A10 : l'énigme enfin résolue" au sommaire d'Enquêtes Criminelles en direct ce soir sur W9

"La petite inconnue de l'A10 : l'énigme enfin résolue" au sommaire d'Enquêtes Criminelles en direct ce soir sur W9

Ce mercredi à 21h05 dans « Enquêtes Criminelles » sur W9, Nathalie Renoux présentera un sujet inédit : "La petite inconnue de l'A10 : l'énigme enfin résolue".

Le 11 août 1987, une épaisse couverture dissimulée en bordure de l'A10 attire l'attention de deux agents chargés de l'entretien de l'autoroute. À l'intérieur, ils découvrent le corps sans vie d'une petite fille emmaillotée dans une robe de chambre. Sur le corps et le visage de cette enfant aux boucles brunes, de multiples traces de coups et de mutilations.

Seulement, les enquêteurs sont très vite dans l'impasse : impossible d'établir l'identité de la victime. Plus troublant, personne ne se manifeste pour réclamer son corps. Alors pour donner un nom à cette fillette et comprendre ce qu'il lui est arrivé, la justice va déployer des moyens sans précédent. Et surtout, faire preuve d'une obstination sans faille.

Pendant plusieurs décennies, l'énigme de la petite inconnue de l'A10 va hanter l'esprit des gendarmes et des magistrats en charge du dossier. Les habitants de Suèvres, le village voisin du lieu de la macabre découverte, n'ont eux non plus jamais perdu l'espoir d'identifier un jour cet enfant dont ils viennent régulièrement fleurir la pierre tombale.

Le miracle se produit un soir d'octobre 2016, à la faveur d'une banale arrestation, celle d'un homme de 34 ans impliqué dans une bagarre à la sortie d'un bar. L'analyse de son ADN permet de déterminer qu'il s'agit du frère de la fillette retrouvée trente ans plus tôt en bordure de l'A10. Grâce à cet incroyable rebondissement, les enquêteurs sont enfin en passe de découvrir la vérité…    

Crédit photo : Cyril Lagel / M6

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article