Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le spectacle "Tout va bien" d'Anne Roumanoff diffusé ce soir sur TMC

Le spectacle "Tout va bien" d'Anne Roumanoff diffusé ce soir sur TMC

Ce mercredi à partir de 21h15, TMC diffusera "Tout va bien", le dernier spectacle d'Anne Roumanoff.

Avec Anne Roumanoff, c’est toujours mordant, irrésistible, drôle, pertinent et impertinent. Depuis 30 ans, la dame en rouge figure parmi les humoristes préférés des Français. Qu'elle se moque de nos travers ou qu'elle égratigne les politiques dans son fameux Radio Bistro, le mot est juste, la formule claque, on rit mais on réfléchit aussi.

Parfois une émotion passe puis le rire repart de plus belle. Son travail est empreint d'une vraie maturité du jeu et d'une grande maîtrise de l’écriture.

Savions-nous que notre quotidien était aussi drôle ? Anne Roumanoff est toujours là pour nous le rappeler et puisque le monde va mal, autant s’en amuser follement !

Tout va vraiment bien ? Anne Roumanoff n’a jamais été aussi mordante, sensible, libre et rayonnante que dans ce spectacle dans lequel elle aborde les réseaux sociaux, Emmanuel Macron, le politiquement correct, la start-up nation, les sites de rencontres, le culte de l’apparence...

Anne Roumanoff porte un regard ironique sur l’époque à travers différents personnages : une coach en humour politiquement correct, une bouchère qui explique comment fonctionnent les cookies sur internet, une dépressive qui a lu tous les livres de développement personnel. Elle évoque également le mouvement « me too », raconte les femmes divorcées, les rencontres post-séparation, les ados qui ne lisent pas et qui vous hurlent dessus… et termine son spectacle avec un bistro où elle commente l’actualité politique récente.

Un spectacle très ancré dans l’époque, avec l’idée que tout ne va pas si mal et que, malgré tout ce qui ne tourne pas rond, on peut quand même essayer d’aller bien.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article