Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Karine Lemarchand s'interesse aux tabous de l'homosexualité

karine-lemarchand-f2.jpgA partir de ce soir, Karine Lemarchand présentera sur France 2 un mercredi sur 2 en alternance avec Ca se discute un nouveau magazine qui s'interessera aux grands tabous qui influencent notre société, nos comportements et nos relations.
Pour le premier numéro, Karine Lemarchand proposera de mesurer le poids de nos contradictions concernant l’homosexualité. Un fait de société entouré de tabous, que l'animatrice essayera d’expliquer, de faire évoluer au travers de plusieurs sujets et question. A noter aussi la rubrique "L'experience interdite" durant laquelle 2 ou 3 volontaires sont « immergés » dans un univers qu’ils n’ont pas l’habitude de côtoyer. Et qui sait ? Peut-être ne raisonneront-ils plus tout à fait pareil, en fin d’émission...

Les sujets qui seront diffusés

David, le vilain petit canard
Comment accepter son identité sexuelle lorsqu’on est né dans une famille homophobe ? Comment vivre dans le rejet total de son entourage ? David, 21 ans, a eu le courage de révéler son homosexualité, après des années de mal-être. Exclu de sa famille, il s’est retrouvé à la rue, a connu la drogue, les tentatives de suicide, et la prostitution. Aujourd’hui, grâce à l’aide d’une Association, il tente, à Montpellier, de se reconstruire et de s’accepter.

Mykonos
A Mykonos, chaque été, des gays du Monde entier se retrouvent pour vivre librement leur sexualité. Là-bas, s’afficher en tant qu’homosexuel n’est plus un Tabou. Pourquoi les gays ont-ils envie de se retrouver dans un monde sans femmes, alors qu’ils revendiquent leur intégration dans la société ? Comment leur sexualité libérée se vit-elle sans regard pesant, sans contraintes, dans cette île grecque mondialement réputée ? Portrait d’un couple libre.

Des mamans pas comme les autres
Elodie et Karine vivent ensemble depuis 8 ans. Elles ont fondé une famille homoparentale, en donnant naissance, chacune à leur tour, à Vassili et Silöé, issus du même donneur de sperme anonyme. Elles anticipent les questions de leurs enfants, organisent des rencontres avec d’autres mamans lesbiennes, et affrontent sans Tabous le regard des autres. Portrait au quotidien de cette famille pas comme les autres.


Crédit photo : France 2 / DR
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Cela fait du bien de ne pas être seule dans cette situation. Pourrait-on rencontrer ce couple ? Nous sommes 2 filles avec chacune des enfants
Répondre
I
Un petit détail, on ne dit pas "avouer son homosexualité". Par exemple, on avoue avoir tué son voisin ou être un espion. Mais pas qu'on est gay (vous pouvez utiliser "révéler")
Répondre
J
C'est rectifié, je précise que ce verbe a directement été utilisé dans le communiqué de presse de France 2...