Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Afghanistan : le vieux chef et les talibans" dans Spécial Investigation sur Canal +

Spécial InvestigationCe lundi à 22h45, Stéphane Haumant nous proposera sur Canal+ dans "Spécial Investigation" une enquête de Pascale Bourgaux : Afghanistan : le vieux chef et les talibans.

C’est l’histoire d’un homme qui a combattu les Talibans toute sa vie. Mamour Hasan, chef du petit village afghan de Dasht-e-Qaleh au nord du pays, soutient l’intervention américaine depuis le 11 septembre 2001. Avant, il était aux côtés du mythique commandant Massoud, le chef militaire surnommé « le lion du Panshir ». Farouchement opposé aux Talibans, Mamour Hasan ne veut à aucun prix de leur retour à la tête de son pays.

A quatre reprises, entre 2001 et 2010, la grand-reporter belge Pascale Bourgaux s’est rendue à Dasht-e-Qaleh pour filmer Mamour Hasan. Au fil de ses reportages, elle a noué une relation de confiance avec le vieux chef, ce qui lui a permis de suivre les villageois dans une proximité, voire une intimité, très rare pour une caméra occidentale. Ce tournage au long cours lui a aussi permis de saisir la lente évolution du pays après une décennie de guerre et de comprendre certaines raisons de l’échec occidental.

Soldats de la Coalition qui désertent la région, corruption qui gangrène le régime du président Karzai, promesses non tenues des Américains, bavures des soldats Alliés qui démoralisent les jeunes Afghans : Mamour Hasan se retrouve de plus en plus seul dans son combat contre les Talibans. Certains villageois avouent qu’ils ne verraient pas d’un mauvais œil le retour des « étudiants en théologie » et même son fils aîné semble séduit par ses ennemis jurés !

Au moment où Français et Américains se retirent d’Afghanistan, Pascale Bourgaux porte un regard singulier et sensible sur un conflit qui n’en finit pas d’alimenter l’actualité.

 

Crédit photo : Philippe Mazzoni / Canal+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article