Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Toxiques fringues" au sommaire de Cash Investigation ce soir sur France 2

elise-lucet-harlotte-schousboe.jpg
Vous aimez le monde merveilleux des affaires, vous allez adorer les enquêtes de Cash Investigation ! Ce nouveau magazine d’investigation diffusé chaque vendredi à 22h25 et présenté par Elise Lucet, vous fait découvrir les méthodes difficilement avouables de certaines multinationales

Ce magazine diffusé sur France 2 sera composé de deux parties avec tout d'abord une longue enquête de 60 minutes réalisée par des journalistes qui ont sillonné la planète et accumulé les preuves de pratiques douteuses visant à tromper, voire manipuler le consommateur et allés là où ils n’étaient pas invités, pour poser les questions qui "fâchent" et vous le raconter sur un ton malicieux mais également un portrait de 26 minutes d’un "lanceur d’alerte".

Avec ce portrait, le magazine Cash a choisi de donner la parole à ces anonymes devenus des héros de la contestation et, qui un jour, ont décidé de dire leur vérité sur les dérives de leur propre entreprise, ou d’enquêter sur des scandales de santé publique.

L’enquête du vendredi 18 mai : Toxiques fringues
Fini le règne de l'unique petite robe noire dans nos armoires, bienvenue à l'ère de la mode « low-cost ». Aujourd’hui, on renouvelle notre garde robe sans se ruiner à chaque saison. En 10 ans, les tarifs du seul prêt-à-porter féminin ont chuté de 13%. Mais à quel prix exactement ?

Travail d'enfants et d'adolescents, violations des lois locales et internationales, mise en danger de la vie des ouvriers…Pendant six mois, au Bangladesh, en Inde, en France, les journalistes de CASH INVESTIGATION ont enquêté dans l'arrière-boutique de la planète textile pour découvrir ce qui se cache réellement sous l'étiquette bradée de certaines de nos enseignes préférées.

Une enquête inédite, au cours de laquelle les équipes de CASH INVESTIGATION ont réussi à prouver comment, malgré les grands discours « éthiques », certaines marques ont recours à des entreprises sous-traitantes qui exploitent leur main d’œuvre dans des conditions indignes.

Vous ne regarderez peut-être plus jamais votre penderie comme avant.

Crédit photo : Charlotte Schousboe / France 2

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nong Patricia 19/05/2012 13:18


Comment savoir csi la sous-traitance d'autres marques est éthique, d'autres marques comme cache-cache, naf-naf, promod, camaïeu, pimkie ?