Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Affaire Pico : l'homme qui en savait trop" au sommaire d'Enquêtes Crminelles ce soir sur W9

"Affaire Pico : l'homme qui en savait trop" au sommaire d'Enquêtes Crminelles ce soir sur W9

Ce mercredi à 20h55 dans « Enquêtes Criminelles » sur W9, Nathalie Renoux présentera un sujet inédit : "Affaire Pico : l'homme qui en savait trop".

Le 18 mai 2017, Brigitte Pico a poussé un cri de soulagement. La Cour de cassation de Versailles a rendu un arrêt en faveur du renvoi, devant la Cour d'assises, de trois personnes dans l'affaire de la disparition de son frère Philippe. Voilà 20 ans qu'elle et sa famille attendent la vérité.

Philippe Pico avait disparu en décembre 1996 et, pendant plus de 10 ans, personne n'avait réussi à découvrir pourquoi ce dépanneur de 46 ans, père de trois enfants, aurait tout quitté si soudainement. Était-il retourné en Bretagne, sa région d'origine, comme sa femme l'imaginait ? Ou était-il parti à l'étranger ? Toutes les pistes ont été explorées... mais en vain !

Le temps a passé et la disparition de Philippe Pico a sombré dans l'oubli. Sa femme a refait sa vie avec un certain Fabrice Motch, capitaine des pompiers volontaires.

Et c'est à la faveur d'un extraordinaire hasard, intervenu 10 ans plus tard, que le fantôme de Philippe Pico va ressurgir. En septembre 2007, à Trappes, le capitaine Fabrice Motch est interpellé à l'école des sapeurs-pompiers où il anime des week-ends de formation avec des adolescents. Le capitaine a été pris en flagrant délit alors qu'il droguait et filmait des ados avant de leur faire subir des attouchements sexuels. Et, chose extraordinaire, les policiers découvrent que le pompier a agressé d'autres adolescents, dont les deux fils de Philippe Pico, le disparu !

C'est alors qu'un coup de théâtre va faire basculer l'enquête dans l'horreur. Une des propres soeurs du capitaine Motch, interrogée par les policiers, va leur révéler un terrible secret...

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article