Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La saison 2 inédite de "Retour à l'instinct primaire" diffusée dès ce soir sur Discovery Channel

La saison 2 inédite de "Retour à l'instinct primaire" diffusée dès ce soir sur Discovery Channel

Dès ce soir et tous les vendredis à 20h45, Discovery Channel diffusera deux épisodes de la saison 2 inédite de "Retour à l'instinct primaire", une série-réalité américaine qui suit des couples qui tentent de survivre dans une nature pas forcément très accueillante.

Chaque semaine, un homme et une femme, qui se découvrent pour la première fois, vont devoir relever des défis complexes, et ce dans le plus simple appareil. Equipés de quelques outils rudimentaires (machette ou allume feu), ils devront survivre dans un environnement hostile :  échapper aux requins, trouver de quoi se nourrir en pleine nature, se fabriquer des vêtements à partir de peaux d’animaux pour se protéger du froid, ou encore supporter les morsures d’animaux sauvages et les piqûres d’insectes tropicaux…

En début d’émission, on découvre le portrait de chacun des participants. Puis, le couple est lâché sans eau, sans nourriture et sans vêtement en pleine nature. L'équipe de tournage les suit en journée et les quitte à la tombée de la nuit. Munis de caméras mobiles, les participants prennent le relai. L'équipe de tournage n’est pas autorisée à intervenir, sauf pour les cas d’urgences médicales (Alison Teal a ainsi reçu un tampon hygiénique « d'urgence » !). Les participants sont autorisés à « arrêter » à tout moment. Ceux qui vont au bout de l’aventure doivent se présenter au point d'extraction pour être récupérés par un hélicoptère, un bateau ou tout autre véhicule approprié à l'environnement.

Des États-Unis (Louisiane au Bayou) au Panama, en passant par le Nicaragua ou la Malaisie, « Les survivalistes », loin de toute civilisation, sauront-ils rester unis dans l’adversité ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article