Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deuxième soirée de la saison 13 de "L'amour est dans le pré" ce lundi sur M6

L'amour est dans le pré - Saison 13 (Crédit photo : Sylvie Lancrenon / M6)

L'amour est dans le pré - Saison 13 (Crédit photo : Sylvie Lancrenon / M6)

Chaque lundi à 21h sur M6, les téléspectateurs de M6 peuvent retrouver Karine Le Marchand aux commandes de la 13ème saison de "L'amour est dans le pré".

Éleveurs de vaches, de brebis ou de taurillons, apiculteur, pépiniériste, maraîcher ou, pour la première fois, ostréiculteur et osiériculteur / vannier : ils viennent de toute la France métropolitaine et même de la Réunion, à près de 9 300 kilomètres de chez nous (une 1re dans l'histoire de L'Amour est dans le Pré), pour tenter de rencontrer l'âme soeur !

EPISODE 1
Après avoir découvert la semaine dernière, les courriers de 8 premiers agriculteurs, les six derniers célibataires de cette 13e saison, Aurélia, Thierry, Patrice, Samuel, Thomas et Daniel, décachètent à leur tour les nombreuses missives enflammées qui leur sont parvenues…

Thomas, 30 ans, Ostréiculteur en Nouvelle-Aquitaine, nous confiait lors de son portrait qu’il souhaitait que sa moitié partage tout de son quotidien, sur terre comme en mer. Le message est passé puisque plus de 400 hommes prêts à tout lâcher pour son chaland lui ont écrit. Face à cette déferlante, réussira-t-il à réduire la pile à 10 en vue des speed-datings parisiens ? Sorti courageusement de sa grande timidité pour trouver la femme de sa vie, Patrice, 50 ans, Osiériculteur Vannier dans le Centre-Val-de-Loire, a reçu de nombreux témoignages d’encouragements, mais également des lettres touchantes de femmes qui comme lui, ont traversé plusieurs épreuves dans la vie. Parmi elles, une certaine Sylvie va particulièrement retenir son attention…

Aurélia, 36 ans, gérante d’une ferme pédagogique en Provence-Alpes Côte-d’Azur, à la recherche d’un « nounours rassurant », a comme Thomas reçu beaucoup de courriers de tous types d’hommes, âgés de 9 à 72 ans ! Sur près de 500 lettres, plusieurs se sont aussi essayé à la vidéo… avec plus ou moins de succès…

Notre forte tête au coeur tendre Daniel, 47 ans, éleveur de vaches allaitantes en Normandie, a placé beaucoup d’attentes dans ce jour crucial. Pourtant, à l’instar de son ami Jacques la semaine dernière, le bilan est mitigé avec un grand nombre de lettres de femmes, plus âgées que ce qu’il s’imaginait… les rendez-vous amoureux démentiront-elles cette première impression en demi-teinte ?

Très clair dans ses idées pour la recherche de sa future compagne, Samuel, 40 ans, éleveur de vaches laitières en Nouvelle Aquitaine, va se livrer à une sélection aussi méthodique que spectaculaire. Et malgré l’abondance de lettres reçues, seules 5 passeront le test de cette première journée !

Enfin Thierry, 38 ans, éleveur de vaches allaitantes en Occitanie, qui avait un peu perdu foi en l’amour après 10 ans de célibat, pourrait finalement retrouver espoir plus tôt de prévu…

EPISODE 2
10 jours plus tard, notre roman fleuve sur l’amour continue sur la Butte-Montmartre, réputée pour sa vue imprenable sur la ville des amoureux. Après Vincent et Jacques la semaine dernière, c’est ici qu’Aurélia, Thomas et Daniel s’apprêtent à rencontrer pour la première fois les prétendant(e)s qui les ont le plus séduits…

Recruteur direct et efficace, Thomas, va voir défiler devant lui 10 hommes tous plus beaux et déterminés les uns que les autres. Mais ont-ils pris la pleine mesure de l’amour démesuré que recherche notre ostréiculteur ? Certains « outsiders » pourraient bien coiffer au poteau les favoris des courriers…

Un peu déçus à la lecture de leurs lettres, Aurélia et Daniel abordent cette journée cruciale avec beaucoup d’interrogations. 5 femmes se présentent devant notre normand, 6 hommes devant notre provençale. Tandis que certain(e)s vont totalement s’écrouler de trac, de belles surprises viendront apporter un peu d’espoir à nos deux célibataires en mal d’amour…

Seul(e)s deux prétendant(e)s auront le privilège d’être invité(e)s à la ferme pour mieux se découvrir… Une immersion de 6 jours dont vous découvrirez les premiers instants et à l’issue duquel tous espèrent tomber follement amoureux…

De nouvelles idylles verront-elles le jour dans les prés de nos agriculteurs ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article