Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'invasion des tartares" dans Le doc du dimanche sur France 5

"L'invasion des tartares" dans Le doc du dimanche sur France 5

Dans le cadre de la case "Le doc du dimanche" France 5 diffusera ce soir à 20h50 "L'invasion des tartares" un documentaire d'Elsa Casta-Verchère pour Eléphant Docs avec la participation de France Télévisions.

Les Français sont fans de tartare, qu’il soit de viande ou de poisson. 80% des Français mangent des aliments crus, et 30% de la viande et du poisson crus. C’est deux fois plus qu’il y a dix ans. Les deux grandes stars sont le tartare de bœuf et le tartare de saumon. Aujourd’hui, le tartare est partout : des rayons des supermarchés jusqu’aux tables étoilées, en passant par les brasseries.

Nous avons remonté la filière du tartare, de l’élevage intensif de saumons en Norvège, à la fabrication du tartare de bœuf ultra contrôlée. L’occasion de découvrir que le plus grand ennemi du cru, c’est la bactérie Escherichia Coli, dont certaines souches sont particulièrement nocives pour les très jeunes enfants… L’occasion de découvrir aussi que la majorité des restaurants servent des tartares industriels... Mais le tartare peut aussi être bénéfique pour la santé, artisanal et gastronomique, notamment quand il est coupé au couteau.

Et la mode du tartare ne fait que commencer… Aujourd’hui, de nouvelles recettes crues séduisent les consommateurs comme le ceviche de poisson péruvien, qui est train de conquérir les Français. Tout comme cette tendance du «manger tout cru», qui vient des Etats-Unis, et gagne peu à peu la France. Le crudivorisme consiste à manger uniquement des aliments crus ou chauffés à moins de 42°, de façon à conserver leurs vitamines et leurs minéraux. Mais manger uniquement cru peut aussi avoir des conséquences sur le système digestif. Décidément, si la mode du cru et du tartare peut avoir des bienfaits énergétiques et gustatifs, elle peut aussi causer des dégâts…

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article