Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

franceinfo inaugure sa case grand format ":SCAN" en revenant sur les inondations dans l’Aude

Djamel Mazi (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Djamel Mazi (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Dès ce vendredi, franceinfo canal 27 lance ":SCAN", une série de longs formats inédits qui reviennent sur des événements clés de l’actualité.

Un reportage inédit en deux parties commenté en plateau par des invités et experts, réalisé avec le concours des rédactions régionales de France 3 et de la Rédaction nationale de France Télévisions et ses correspondants.

Pour inaugurer ce nouveau format, Djamel Mazi vous donne rendez-vous ce soir à 22h avec : « Inondations : Jours d’après » pour deux heures de témoignages et de débats pour revenir sur les inondations dans l’Aude et sur les manifestations de solidarité qu’elles ont provoquées.

14 morts, des centaines de milliers d’euros de dégâts... Près de deux semaines après les inondations, le département de l’Aude panse ses plaies et découvre avec émotion un élan de générosité venu de toute la France.

La chaîne franceinfo vous fait revivre l’événement en temps réel. Grâce à la mobilisation de toutes les rédactions de France Télévisions, avec des images inédites et les témoignages de ceux qui ont vécu au plus près les inondations, habitants comme sauveteurs, :SCAN retrace minute par minute le film des événements. 

En plateau, Djamel Mazi recevra :
- Barbara Pompili, députée LREM de la Somme, présidente de la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire à l’Assemblée nationale

- Agnès Le Brun, maire LR de Morlaix, Vice-présidente et porte-parole de l’Association des maires de France

- Colonel Marc Vermeulen, porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France

- Robert Vautard, climatologue, spécialiste des évènements extrêmes, directeur de recherche au CNRS

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article