Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hommages à Charles Aznavour sur RTL - Les réactions de Michel Leeb, Flavie Flament et Maxime Le Forestier

Hommages à Charles Aznavour sur RTL - Les réactions de Michel Leeb, Flavie Flament et Maxime Le Forestier

Charles Aznavour nous a quitté ce jeudi à l'âge de 94 ans. Depuis cet après-midi, RTL lui rend hommage à plusieurs personnalités ont réagi suite à ce décès d'un des pilliers de la chanson française.

Michel Leeb
« Il était en pleine forme avec évidemment une douleur au bras puisqu’il était tombé cet été, il s’était fracturé l’humérus mais sinon il était debout, plaisantant, ayant des projets évidemment en pagaille comme toujours. Il était droit, il marchait droit. « Comment va ta voix » puisqu’il revenait du Japon, il a chanté à Tokyo. Je lui ai dit « est-ce que tu as réussi à chanter » Il me dit : Elle est enrouée comme d’habitude elle a toujours été mauvaise ma voix, et on a ri, on a beaucoup ri.

On était dans son salon/bureau en fait. On était assis. On s’est levé, il m’a montré tous les films qu’il était en train de ranger dans son salon puisqu’il avait une collection de films absolument vertigineuse.

Votre séparation hier soir s’est faite comment ?
« Sur un éclat de rire, je suis monté dans la voiture, je lui ai dit deux/trois choses drôles et il était littéralement plié de rires et j’ai remonté ma vitre en lui disant à très vite. Il a levé la main, en gros plan dans ma mémoire définitivement un large rire de Charles. »

Flavie Flament
« J’en ai plein des souvenirs de Charles Aznavour, j’ai eu la chance de le rencontrer à 22 ans et je lui ai raconté ce qu’il représentait pour moi, ce rapport, cette sorte de père de substitution, il en avait été très ému puis on s’est retrouvé régulièrement et notamment pour ses 80 ans qu’on avait fêté en direct sur TF1 sur la scène du Palais des Congrès. Après ses 80 ans nous nous étions rendu à l’Elysée pour un diner à l’honneur de Charles Aznavour.

J’avais vraiment le sentiment de réaliser un rêve et de pouvoir l’approcher d’encore plus prêt et je l’ai vu se lever, saluer la foule et son regard a croisé le mien et il a claqué des doigts comme ça … et puis il a traversé la salle et il est venu me voir. J’étais surprise, émue, et je lui dis oui Charles vous partez et il me dit « oui mais j’ai quelque chose à vous dire : il y a de la tristesse en vous et j’aimerais vraiment que vous me fassiez une promesse, chassez cette tristesse, vivez soyez heureuse » il était parti comme ça. Pour moi ça été une leçon. C’était un artiste absolument incroyable, c’était une star et c’était aussi un être humain qui était extrêmement sensible a tout ce qui se passait autour de lui. »

Maxime Le Forestier
« C’est une page qui se tourne … il avait introduit dans la chanson française le corps, la sensualité. C’était important pour lui de rester saltimbanque… il y a une chanson incontournable c’est « La Bohême ». Il était plus auteur que compositeur, je pense qu’il n’a jamais chanté une chanson qu’il n’avait pas écrit ».

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article