Les affaires Typhaine et Bourdin-Fasquel dans la case « Enlèvements » ce soir sur C8

Publié le 5 Avril 2019

Les affaires Typhaine et Bourdin-Fasquel dans la case « Enlèvements » ce soir sur C8

Ce vendredi à 21h, C8 proposera le deuxième numéro de sa nouvelle collection intitulée « Enlèvements » qui revient sur ces faits divers exceptionnels qui ont tous un même point de départ : une disparition, un enlèvement.

Vous allez plonger dans ces histoires grâce aux témoignages bouleversants des protagonistes qui ont vécu ces affaires.

Proches, avocats, policiers, gendarmes, journalistes... Tous ont accepté de se livrer. Ils racontent ces destins volés, ces noms que nous connaissons tous : Estelle Mouzin, le baron Empain, Agnès Marin…

L’AFFAIRE TYPHAINE - AUTOPSIE D’UN MENSONGE
Un document réalisé par Audrey Carlotti
Maubeuge, dans le Nord de la France. Ce 18 juin 2009, La ville est en effervescence. Le festival « Les Folies » bat son plein. Une atmosphère de fête et joie règne dans les rues. Pourtant, en fin d'après-midi, Anne-Sophie, une jeune femme de 23 ans, pousse les portes du commissariat. Elle dit avoir perdu sa fille Typhaine, 5 ans. Elle affirme qu’elle a échappé à sa surveillance, quelques secondes, à un croisement, près de la gare. D'importants moyens de recherches sont mobilisés : les trains, les bus sont minutieusement fouillés. La Sambre est sondée. En vain. Pour les policiers, l’enfant a été enlevé. La mère de Typhaine et son nouveau compagnon Nicolas, organisent une conférence de presse. Les larmes aux yeux, ils lancent un appel à témoins et parlent désormais de kidnapping. Le début d’une comédie macabre.

En exclusivité pour la collection ENLEVEMENTS, François, le père de Typhaine revient sur la disparition de sa fille.

LES AMANTS DU MAL - AFFAIRE BOURDIN - FASQUEL
Un document réalisé par Louis-Matthieu Nivôse
De décembre 1985 à février 1986, un couple en cavale va semer la terreur dans toute la France. Surnommés par la presse, les amants du mal, leur mode opératoire est simple. Ils recrutent, par des petites annonces, des jeunes femmes en leur offrant un emploi. Puis le piège se referme. Elles se retrouvent séquestrées, torturées, puis violées par l'homme sous le regard complice de sa compagne. Certaines victimes sont relâchées le lendemain avec des excuses, un billet de train et l’ordre de se taire. Deux d'entre elles, connaissent une fin tragique. Sept femmes, entre 18 et 40 ans, seront leurs victimes, durant trois mois, du Sud-Ouest jusqu’au Nord de la France. Il faudra aux forces de l'ordre une mobilisation et un dispositif exceptionnels pour pouvoir identifier et arrêter Jocelyne Bourdin et Marc Fasquel. Leur virée criminelle prendra fin dans le sang, le 14 février 1986, jour de la Saint Valentin.

Pour la collection ENLEVEMENTS, avocats, journalistes, magistrats reviennent sur cette affaire qui les a marqués à jamais.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu TV, #C8

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article