Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Danger à l’hôpital : quand les médecins balancent » dans « Complément d’enquête » ce soir sur France 2

Jacques Cardoze (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Jacques Cardoze (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Ce jeudi à partir de 22h50, les téléspectateurs de France 2 pourront retrouver Jacques Cardoze aux commandes d'un nouveau numéro de "Complément d'enquête", le magazine d’investigation créé par Benoît Duquesne et qui aura ce soir pour sujet "Danger à l’hôpital : quand les médecins balancent".

SOS Monsieur le Président !

Véronique Sanson, Florence Foresti, Vincent Lindon : ils sont 108 personnalités à avoir apostrophé Emmanuel Macron fin septembre. Ces stars, qui ont été confrontées à l’hôpital public, réclament un plan pour sauver le système français. Ajoutez à ça la crise des services d’urgences, en grève depuis 6 mois partout dans le pays : l’hôpital public est en pleine lumière.

Mais que sait-on vraiment de ce qu’il se passe dans les couloirs ou les salles d’opération de nos hôpitaux ? Quelles conséquences concrètes le manque de moyens a-t-il sur les patients ?  Quel est l’état de santé réel de nos 900 établissements publics ?

Loin des tribunes et des discours politiques, Complément d’Enquête s’est plongé pendant 6 mois dans le quotidien des soignants.  C’est rare : des médecins, des chefs de service, des infirmiers ont accepté de raconter de l’intérieur les dérives de l’hôpital.

Voilà des années qu’on leur demande de taire ces patients entassés, ces opérations annulées faute de médecins, ces blocs opératoires mal nettoyés, ces instruments qui manquent en pleine intervention.

En 20 ans, la France a dégringolé dans les classements internationaux concernant l’accès et la qualité des soins.  Manque de bras, de matériel, problèmes d’hygiène, de place : Complément d’Enquête vous emmène dans les coulisses des hôpitaux français.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article