Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'émission "La France bouge" s’installe au château de Versailles ce vendredi sur Europe 1

L'émission "La France bouge" s’installe au château de Versailles ce vendredi sur Europe 1

Alors que les lieux culturels sont fermés depuis plus de deux mois, Elisabeth Assayag et Emmanuel Duteil emmènent, ce vendredi entre 13h et 14h dans "La France bouge", les auditeurs d’Europe 1 dans la salle des croisades, en plein cœur du château de Versailles.

Comment s'entretient un château qui n'accueille pas de public ? Quels sont les métiers qui s'activent dans l'ombre pour préparer une prochaine réouverture ? Comment les entreprises qui travaillent pour le château traversent-elles la crise ? Des questions auxquelles l'équipe de La France bouge répondra, entourée de ses invités. 

Avec son parc de plus de 800 hectares, le château de Versailles fut un lieu d’exercice du pouvoir majeur de l’Histoire française.Il figure parmi les sites historiques les plus fréquentés au monde, avec plus de sept millions de visiteurs par an. 

En cette période de fermeture des lieux culturels, La France bouge propose un coup de projecteur sur ce lieu emblématique avec Catherine Pégard, Présidente de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles. 

Elisabeth Assayag et Emmanuel Duteil s'intéressent au fonctionnement de ce célèbre lieu et aux métiers qu'il abrite. Pour les éclairer, Mathieu Da Vinha, historien, ingénieur de recherche qui pilote le projet universitaire Verspera, qui propose la modélisation en 3D des plans de Versailles sous l'Ancien Régime, Baptiste Gohard, Président des ateliers Gohard, les spécialistes de la dorure à la feuille, ainsi que Laurent Dumas, président du Groupe Emerige, l’un des mécènes de Versailles  qui a permis depuis 2016 à plus de 20.000 enfants qui ne partent pas en vacances de découvrir le château, seront leurs invités. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article