Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Femen : les seins de la révolte", documentaire inédit ce soir sur téva

"Femen : les seins de la révolte", documentaire inédit ce soir sur téva

Le vendredi 1er octobre à 22h40, la chaîne téva diffusera "Femen : les seins de la révolte", un documentaire réalisé par Olivier Pighetti et produit par Piments Pourpres Production.

Elles ont déringardisé le féminisme. On dit que leur nom est aujourd’hui aussi connu que celui du pape ou qu’une star du foot. Seins nus, poings brandis, couronnes de fleurs sur la tête, elles sont de toutes les luttes. Sous l’impulsion d’Inna Shevchenko, 29 ans, une femme de caractère qui a fui l’Ukraine pour s’installer en France en 2012, les Femen ont adapté leurs revendications à la société d’aujourd’hui et crient leur indignation sur fond d’un esthétisme revendiqué.

Parmi les fidèles, Sofia Antoine, 42 ans, artiste de rue et militante féministe engagée. Mais aussi d’autres françaises, comme Constance, Clémence, Tara… La plupart ont un métier, certaines sont mères de famille.

Comment organisent-elles leurs actions ? Comment se fait le recrutement ? Comment se déroulent les entraînements ? Quelle est la vie personnelle de ces femmes qui font vivre le mouvement ?

Pendant un an et demi, ces militantes courageuses et intrépides nous ont accueilli au cœur de leur organisation. Elles nous ont fait partager leurs ambitions, leurs espoirs et leurs colères. Nous les avons suivies dans leurs actions spectaculaires, planifiées dans un secret absolu et avec une rigueur toute militaire. Les risques qu’elles encourent sont réels, en raison des causes qu’elles dénoncent, de la police qui intervient au nom du trouble à l’ordre public, et des tribunaux qui les poursuivent pour exhibition publique. Capables de mobiliser plus d’une centaine d’activistes, elles se sont taillé une place solide dans le paysage féministe français.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article