Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Epouse Mortelle et Folles à tuer dans Suspect n° 1

suspect-no1-nils-hd.jpgCe soir à 20h40 sur TMC Jacques Legros présentera "Suspect n° 1"  avec comme sujets Epouse Mortelle et Folles à tuer.

Peut-on mentir sur tout et durant toute sa vie ? Les enquêteurs de la police judiciaire de Lyon se sont longtemps posé la question pendant l’affaire Jochimec. Simon Jochimec était âgé de  75 ans, lorsqu'il est décédé dans un accident de la circulation en juillet 2003. Un drame à priori tragiquement banal…

Le plus singulier de cette histoire, est le récit que fait son épouse de l'accident aux proches de la victime. Dans un premier temps, celle-ci prétend que l’accident a eu lieu à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées en France. Ensuite, la femme se ravise et explique que son mari a bien été mortellement fauché par un chauffard… mais en Espagne. Devant tant d’incohérences, les amis de la victime s’interrogent… et la police commence à explorer le passé de la veuve.
Une femme très particulière que l’on appelle parfois Maud dans l’intimité mais qui en vérité se prénomme Dominique Louis. Une femme qui cache de multiples activités, officielles et officieuses. Voici une énigme qui pourrait presque perturber les policiers. Et ce n’est pas cette veuve éplorée qui va les aider…

Direction à présent les Etats Unis, du côté de Philadelphie. Voici une tragédie que vous risquez de vous remémorez lorsque vous pousserez votre caddie dans un centre commercial. Nous sommes le 30 octobre 1985, dans un immense supermarché, lorsque tout à coup un individu armé d’un fusil automatique se présente sur le parking.

Vêtu d’un treillis militaire, il porte une casquette et des bottes noires. A quelques jours seulement de la fête d’Halloween, tout le monde pense qu’il s’agit d’une mauvaise blague… Mais très rapidement, les clients se rendent compte qu’il ne s’agit pas d’une plaisanterie, mais d’un tueur fou qui tire à l’aveugle sur des hommes, des femmes et des enfants. Jusqu'à ce qu'un client courageux s'interpose et réussisse à arrêter le massacre. C’est alors qu’il découvre que, sous l’uniforme militaire, se cache en réalité une femme. Une tueuse âgée de 25 ans seulement. Elle s’appelle Sylvia Seegrist et est schizophrène…

 

Crédit photo : Nils HD

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article