Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Vérité sur les urgences dans Enquête de santé ce soir sur France 5

magazine-sante-nathalie-guyon.jpgCe mardi en première partie de soirée, Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymès avec la particpation de Benoît Thévenet présenteront en direct sur France 5 un nouveau numéro du magazine "Enquête de santé" qui aura pour thème La Vérité sur les urgences.

Des patients qui attendent de plus en plus longtemps, des urgentistes qui ne supportent plus leurs conditions de travail, des infirmières au bord de la crise de nerfs… les services d’urgences ont mauvaise réputation auprès des soignants et des patients. Pourtant, le nombre d’admissions ne cesse d’augmenter. En 20 ans, il a plus que doublé, passant de 7 à 16 millions de passages par an.
 
Créées à l’origine pour accueillir les urgences vitales, les services d’urgences répondent aujourd’hui, dans 90% des cas, à une demande de soins psychiatriques, d’urgences sociales, dentaires, gériatriques… Les raisons sont multiples : l’absence de cabinets médicaux ouverts la nuit et le week-end, la précarisation des patients qui préfèrent se rendre aux urgences plutôt que chez leur médecin généraliste, le vieillissement de la population ainsi que le démantèlement des hôpitaux de proximité.
 
Faut-il désengorger les urgences ? Les services reçoivent tous les patients qui se présentent, c’est la règle. Mais ce que révèle cette « Enquête de santé », c’est que ces patients font faire du « chiffre » aux hôpitaux. Un patient c’est un acte et c’est au nombre d’actes que l’hôpital est rémunéré. Alors plus les urgences reçoivent, plus l’hôpital est gagnant!
 
Faut-il dans ce cas créer des filières rapides pour traiter la « bobologie » ? Les maisons médicales de garde pour les soirs et les week-ends ont été créées en 2003 dans le but de désengorger les urgences mais restent méconnues et peu fréquentées. Alors quelles solutions apporter à ce problème ? Après la diffusion du documentaire, Marina Carrère d’Encausse, Michel Cymes et Benoît Thevenet reviennent en direct sur le sujet en compagnie d’experts et de témoins.
 
Les téléspectateurs sont invités à poser leurs questions par mail sur france5.fr, par SMS au 41555 mot-clé EDS ou via #santef5.

 

Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article