Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le sommaire du 22 juillet de 66 minutes : les histoires qui font l'actu

66minutes-m6.jpgDurant l'été, tous les dimanche à 18h30, Aïda Touirhi proposera "66 minutes : les histoires qui font l'actu".

Aujourd'hui les sujets seront :

 

Brigitte, les mères de famille rock-stars
Elles détonnent avec leur look glamour et les paroles très crues de leurs chansons. Les « Brigitte », un duo de parisiennes qui se place sous le double patronage de Brigitte Bardot et Brigitte Lahaie, se sont faites connaître au printemps en osant reprendre le très macho « Ma Benz » du groupe de rap NTM. Depuis leur album « Et vous tu m'aimes » s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires. Leurs robes des années 70 et la manière très libre dont elles parlent des hommes ont touché un large public de jeunes femmes. Ces deux mères de famille trentenaires qui connaissent le succès sur le tard se sont inspirées de leur propre expérience. Reportage avec ces gravures de mode qui jonglent entre leurs enfants et leur nouvelle vie de vedettes.

L'inquiétant phénomène des « mamans ados »
Elles sortent tout juste de l'enfance, sont encore au collège ou au lycée et ont déjà un bébé. Chaque année en France, 4 500 jeunes filles mineures qui n'ont souvent pas plus de 15 ou 16 ans donnent naissance à un enfant. La nouveauté, c'est que la plupart d'entre elles ne subissent pas la situation mais souhaitaient réellement devenir mère. À l'image de Nelly, 14 ans, en couple depuis 6 mois avec un garçon de 17 ans et qui cherche à tout prix à tomber enceinte. Pour cette adolescente en rupture scolaire, c'est un moyen de trouver sa place dans la société. Dans cette période de crise, avoir un enfant très tôt est aussi un moyen de prendre son autonomie grâce aux aides sociales dont ces jeunes mères bénéficient. Entre moments de bonheur et désillusions, portraits de ces mamans qui n'ont pas eu le temps de devenir adultes.

Millionnaire à 30 ans
Avec un salaire mensuel de presque 2 millions d'euros, Samuel Eto'o, 30 ans, est le footballeur le mieux payé de tous les temps. Mais pour cela, le Camerounais surdoué a été obligé de quitter l'Italie où il jouait, et où résident sa femme et ses enfants. Samuel Eto'o, lui, habite désormais tout seul en Russie. Un exil très confortable : son appartement moscovite, payé par son club, propriété d'un magnat du pétrole, mesure 1 000 m2 répartis sur 4 étages, et une piscine trône au milieu du salon ! Mais pour bénéficier de tels avantages, et de revenus aussi vertigineux, il a fallu accepter des sacrifices. S'ennuyer dans un club au niveau sportif médiocre. Et prendre le risque physique de jouer dans le Caucase, l'une des régions les plus dangereuses du monde. Samuel Eto'o a-t-il sacrifié sa carrière pour l'argent ?

La maman des enfants soldats
À seulement dix ans, ils ont vécu le pire. À l'âge où d'autres vont à l'école, on les a arrachés à leur famille, on les a dressés à tuer, fusil d'assaut à la main. Dans leur petit pays d'Afrique, le Burundi, ravagé pendant 16 ans par une terrifiante guerre civile, les coups et les abus sexuels ont accompagné leur « éducation » militaire. La paix revenue, une femme a décidé d'aider cesanciens enfants soldats à revenir à une vie normale. Maguy a fondé « la maison Shalom », un orphelinat où elle leur donne l'amour maternel dont ils ont été privés, et leur apprend un métier. Comment désintoxique-t-on de la violence ces adolescents sortisde l'enfer ?

 

Crédit photo : M6 / DR

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article