Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les deux nouveaux derniers épisodes de Clash ce soir France 2

clash-leurent-denis.jpg
Ce mercredi, France 2 diffusera dès 20h35 les deux derniers épisodes de "Clash", une série inédite de six épisodes de 52 minutes (deux diffusés par semaine) créée par Baya Kasmi et Pascal Lahmani et avec Thomas Solivérès, Camille Claris, Simon Koukissa, Thomas Silberstein, Arthur Jacquin, Alysse Hallali, Zara Prassinot...

Parents et ados, deux sphères qui cohabitent, se croisent, s’évitent ; deux univers dont l’harmonie et l’entente ne tiennent parfois qu’à un fil ; deux mondes que la série « Clash » propose de découvrir sous un angle nouveau.

Sur un ton à la fois âpre et tendre, cette série met en scène une bande de jeunes et leur famille respective, nous révélant à nous parents que nos ados ne sont peut-être pas ceux que l’on pense, et à nous ados que nos parents ont aussi une vie intime...

Avec humour, justesse et émotion, « Clash » déploie la corde qui relie ces deux planètes, des liens tour à tour passionnés et fragiles, doux et conflictuels, étouffants ou brisés.

Cassius : L'école des hommes
Cassius, fils de Pauline, gardienne d’immeuble, et de Igor, ex-boxeur devenu barman, a des rêves de célébrité pour s’affranchir de son milieu modeste et de la brutalité paternelle. Entre Igor et Cassius, c’est une incompréhension totale. Deux modèles d’hommes irréconciliables. Un petit boulot d’ouvreur à l’opéra pourrait être le premier pas vers cet autre monde, dont Cassius ignore tout. Il y rencontre Milos, directeur de la programmation, à l’esprit raffiné et à l’attention charmée. Lorsque Pauline meurt brutalement, c’est le monde des Kazinski qui s’écroule. Igor sombre dans l’alcool et la mélancolie, Joseph, du haut de ses 8 ans, continue à attendre le retour de sa maman, et Cassius doit s’improviser chef de la maison. Face au désastre, la pulsion de vie est si pressante qu’elle le pousse dans les bras de Milos. Deux événements dans la vie d’un adolescent brutalement précipité dans l’âge d’homme.

Emilie : La valse aux baisers
Emilie compense son visage ingrat par une personnalité haute en couleur et de l’audace. Aussi, lorsque le projet de réalisation d’un court-métrage au lycée est lancé par un jeune réalisateur branché, Emilie est la première sur les rangs pour interpréter Véréna, une fascinante vampire, et assouvir enfin sa passion pour la comédie. Mais le chemin de la gloire est parsemé d’obstacles : la concurrence de la beauté d’Olivia, et surtout, le scepticisme de Laure, la mère d’Emilie. Laure vit une tempête intérieure qui la bouleverse : à 42 ans, elle souffre des premiers symptômes d’une ménopause précoce. Face à l’injustice du temps, Laure retombe en jeunesse : un "coup de foudre amical" pour Sylvia, une de ses élèves au yoga, un trouble inavouable pour le jeune amant de celle-ci et un besoin subit de réveiller chez son mari, Ludo, un désir en berne. Entre Emilie et Laure, la colère gronde : jalousies entre une mère trop belle et une fille trop jeune pour elle…

Crédit photo : Laurent Denis / FTV

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article