Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Championnats du monde 2019 de natation à suivre dès le 21 juillet sur France 3 et France Ô

Les Championnats du monde 2019 de natation à suivre dès le 21 juillet sur France 3 et France Ô

Les 18èmes Mondiaux de natation auront lieu pour la première fois en Corée du Sud, une répétition générale symbolique à un an des Jeux olympiques de Tokyo, et seront diffusés en direct du 21 au 27 juillet sur France Ô et le 28 juillet sur France 3.

Depuis Gwangju, Alexandre Boyon et Yannick Agnel, nouveau consultant France tv sport, commenteront l'intégralité des Finales accompagnés de Richard Coffin pour les interviews des nageurs.

L’équipe de France sera constituée de 11 nageurs (7 garçons et 4 filles) dans les mêmes eaux qu’il y a 2 ans à Budapest (10 nageurs retenus), la France avait remporté 2 médailles en bassin de 50 mètres, le titre pour Camille Lacourt sur 50 mètres dos pour ce qui était sa dernière course et la 3ème place sur 100 mètres nage libre pour Mehdy Metella.

3 nageurs français seront à suivre tout particulièrement :

Charlotte Bonnet
La Niçoise avait brillé aux Championnats d’Europe de Glasgow en 2018 avec 3 titres dont celui du 200 m nage libre. A 24 ans, elle, qui a déjà remporté des médailles en relais aux JO et aux Mondiaux, tentera de s’offrir sa première médaille individuelle au niveau planétaire.

Mehdy Metella
Le Marseillais, médaillé de bronze il y a 2 ans sur la distance reine (le 100 mètres), aura une superbe carte à jouer sur 100 m papillon. Lors des Championnats de France, le vice-champion d’Europe a pulvérisé le record de France en 50 secondes 85, s’offrant au passage la meilleure performance mondiale de l’année.

Fantine Lesaffre
La Nordiste, révélation des derniers Championnats d’Europe, avait éclaboussé ses adversaires de son talent pour remporter le titre continental pulvérisant au passage son record de France en 400 m 4 nages.

Au niveau international, les Etat-Unis s’appuieront sur leurs deux torpilles. Caeleb Dressel avait remporté 7 titres mondiaux chez les hommes à Budapest (aussi bien qu’un certain Michael Phelps 10 ans plus tôt à Melbourne en 2007 !). L’ autre star a également 22 ans et compte déjà 5 titres olympiques et 14 titres mondiaux, Katy Ledecky. A Kazan en 2015, elle avait réussi un quadruplé inédit sur 200 - 400 - 800 et 1500 mètres. Elle détient également les records du monde sur 200, 400 et 800 m.

Attention toutefois à la nouvelle vague australienne, la jeune Ariarne Titmus peut en effet contester la suprématie de l’américaine sur 200 et 400 m. En brasse, tous les regards se porteront sur Adam Peaty. Le britannique est invaincu depuis plus de 5 ans sur 100 m brasse ! Cinq fois Champion du monde, douze fois Champion d’Europe, Champion olympique, dix records du monde battus, il révolutionne la brasse.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article