Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

W9 revient ce soir "Minute par Minute" sur le sâcre de la France au Mondial 1998

W9 revient ce soir "Minute par Minute" sur le sâcre de la France au Mondial 1998

Après un premier numéro consacré à l'affaire DSK, Stéphanie Renouvin présentera ce lundi à 21h sur W9 un nouveau numéro du magazine "Minute par Minute", un nouveau magazine innovant qui propose un récit brut, sans parti pris, raconté uniquement au moyen des archives de l’époque. L’intention de “Minute par minute” est de replonger le téléspectateur dans la folie médiatique qu’a provoqué l’événement traité : Une écriture nouvelle, sans commentaire, sans interviews… Un récit sans filtre qui laisse aux seuls téléspectateurs le soin de faire leur propre analyse.

En juillet 1998, la France accueillait, pour la deuxième fois de son histoire, la Coupe du monde de football, 50 ans exactement après la première fois, en 1938. C'est ainsi qu'est né le Stade de France à Saint-Denis, dans la banlieue nord de Paris. Conçu spécialement pour l'événement, il devenait ainsi le plus grand stade français de football pouvant accueillir plus de 80 000 spectateurs.

Le 5 mai 1998, Aimé Jacquet annonce une liste de 28 joueurs. Cette annonce provoque l'irritation de certains médias dont L'Équipe, qui s'attendaient à une liste définitive. Les premiers reproches à l'encontre du sélectionneur se font entendre ; c'est dans le plus grand des doutes quant aux chances de l'équipe de France que démarre la compétition le 12 juin 1998.

Mais match après match, les Français et les Françaises se prennent au jeu. L'engouement ne fera que croître au fur et à mesure des victoires successives des Bleus. Profitant des beaux jours, les écrans géants s'installent sur les places des villes et villages et s'accrochent dans les bars, les cafés et les restaurants. En pleine cohabitation, le Président Jacques Chirac et son Premier ministre Lionel Jospin comprennent l'intérêt de cette compétition pour leur popularité. C'est dorénavant l'ensemble de la société qui se passionne pour la compétition.

La France se qualifie pour la finale. Elle rencontrera la mythique équipe du Brésil, quadruple vainqueur et tenante du titre. Le 12 juillet, la France retient son souffle jusqu'à la dernière minute. À 22h54, l'arbitre siffle la fin du match et l'équipe de France est sacrée championne du monde en écrasant le Brésil 3 à 0. Thierry Roland, commentateur historique, déclare en direct « Ah ! C'est superbe ! Je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille ! Enfin, le plus tard possible quand même, mais on peut ! Quel pied ! Oh putain ! ». Jacques Chirac remet alors le trophée au capitaine de l'équipe de France Didier Deschamps, qui le brandit sur la musique de Star Wars. Une foule envahit les Champs-Élysées et l'Arc de Triomphe est illuminé par les visages des joueurs. On parle alors avec fierté de cette France « Black, Blanc, Beur ». Les joueurs rentreront à Clairefontaine à trois heures du matin, où près de 10 000 personnes les attendent.

Ce sont ces quatre semaines de liesses collectives, de doutes puis de certitudes, que nous allons vous raconter à travers ce deuxième numéro de « Minute par minute »...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article